Les grands progrès du XIXème siècle ont permis la découverte de sources lumineuses très intenses, qui ont permis de voir à travers le corps sans forcément faire de dissection. Le Docteur Richarson a pu étudier les mouvements du corps grâce à l'émission de ces sources lumineuses juste en observant son ombre. Or cette technique fût très vite limitée dû aux propriétés de ces ondes, utlisables que sur des patients jeunes pour avoir une poitrine de faible épaisseur pour une bonne émission des rayons.

C'est pourquoi la découverte des rayons X fût une avancée majeure dans le domaine médicale, notamment pour poursuivre le progrès des appareils afin de guérir les maladies que peuvent être affronté l'homme. 
Ces rayons ont été découvert par Wilhelm Röntgen en 1895. Ce physicien allemand étudiait les rayons cathodiques. Grâce à ses recherches, il découvrit le fait que nous pouvons voir à travers la matière vivante par le biais de rayons X. Pour cela, Röntgen utilise le tube de Crookes. En effet après avoir placé un carton couvert de baryum platino-cyanide dans une chambre noir complètement enrobé de carton noir, celui-ci devient fluorescent lorsqu'il est frappé par des rayons à la décharge d'un tube. Cependant ce chercheur observe que différents objets ont une transparence variable.

Par la suite, Röntgen fait des expériences sur la main de sa femme et il remarque une pénombre autour de ses os qui représente la chair. La chair est donc plus perméable aux ondes éléctromagnétiques.

Première image médicale, de la main de la femme de Röntgen, prise le 22 décembre 1895

Première image médicale, de la main de la femme de Röntgen, prise le 22 décembre 1895

découverte des rayons X
Retour à l'accueil